Au commencement, il y avait la notoriété. Pilier essentiel pour que l’ensemble de votre stratégie puisse ensuite être déployée, sa construction est un enjeu majeur, car elle permet de tisser, entretenir et développer un rapport de confiance avec les clients et prospects.

Autant d’éléments indispensables pour rester omniprésent dans l’esprit des acteurs du secteur. Votre positionnement ainsi établi et votre crédibilité installée, vos actions marketing auront un impact et un ROI maximisé. Rappelez-vous, 57% du chemin parcouru dans son processus d’achat par un client est effectué avant le premier contact avec un fournisseur…

Interrogez-vous sur votre cible…

Vous souhaitez développer votre notoriété ? Mais qui touchez-vous réellement par vos actions de communication ? Disposer d’une notoriété forte auprès d’une audience réduite ne vous permettra pas d’être un acteur reconnu du marché. Pour que votre notoriété soit génératrice de business et donc de ROI, elle doit couvrir une part importante de votre marché.

Produire des contenus, prendre la parole sur des réseaux sociaux, participer à des événements, autant d’initiatives qui n’ont de sens que si cela vous permet de toucher des publics différents et de couvrir l’ensemble du marché. La couverture cible, est le pourcentage de personnes de la cible qui seront exposées au moins une fois à vos actions de notoriété. En d’autres termes, le nombre de personnes qui auront au moins une fois l’occasion de voir (ODV) ou d’entendre (ODE), votre parole. Fixez-vous des objectifs clairs, pour ensuite décider des actions à mettre en œuvre.

L’objectif n’est pas tant en B2B de cibler une niche jusqu’à épuisement que d’explorer les marchés à la recherche des prospects qui ne vous connaissent pas encore et qui pourraient bénéficier de vos solutions. A vous de trouver le bon mix pour vous rapprocher le plus possible du 100%.

Optez pour les bons leviers

Une fois vos objectifs clairement établis, il s’agit de traduire vos ambitions en réalités. Il existe de nombreux leviers à actionner pour toucher votre cible. En fonction de la connaissance dont vous disposez de votre cible, il s’agira de sélectionner le canal le plus pertinent. L’objectif consistant à exposer les bonnes cibles aux bons messages :

  • Les Médias B2B constituent un canal à privilégier qui vous permet de toucher une cible très large de lecteurs magazines et web. L’achat d’espace publicitaire, les prises de paroles « sponsorisées » (publi-rédactionnel, brand voice, Native Ad) vous offre une visibilité maximale sur l’ensemble des secteurs d’activité.

 

  • Les événements et salons professionnels sont un point de contact privilégié pour renforcer votre notoriété localement. Selon le baromètre de l’UNIVEM 2016, on recense plus de 2000 salons professionnels en Europe. En moyenne, 4 entreprises sur 10 exposent à un salon au moins par an. Les salons peuvent représenter jusqu’à 80% du budget communication des PME-PMI, et près de 50% pour les grandes entreprises. C’est un excellent moyen de démontrer votre expertise (via des conférences ou ateliers par exemple) et de communiquer sur vos offres.

 

  • Le Paid search qui consiste à figurer en tête de listes de réponses des moteurs de recherche est un élément primordial de la notoriété. Attention toutefois à bien en maîtriser les mécaniques pour vous assurer un ROI optimal.

 

Ancrez le message

La notoriété, c’est pénétrer l’inconscient de votre cible pour y figurer comme une référence évidente et incontournable sur un enjeu, une problématique donnée. Pour atteindre cet objectif, la clé, c’est la répétition !
Plus votre message est martelé, plus votre notoriété augmente. Pour cela, il est important d’installer une régularité dans vos actions, d’utiliser une ligne éditoriale claire et identifiable, d’avoir une identité graphique reconnaissable…

En dehors d’un calendrier éditorial bien rempli, différentes techniques existent comme le retargeting qui consiste à cibler un individu qui a visité un site sans conclure d’achats en affichant des publicités ciblées sur la suite de con parcours.

Au final, retenez une chose : la notoriété ne peut se construire que dans le temps. Lorsque vous édifiez votre plan de communication pour l’année, prévoyez toujours des dispositifs qui contribueront à entretenir et développer votre notoriété. Celle-ci devra évoluer à mesure que vos produits et offres s’adaptent aux réalités de votre marché ou à vos objectifs marketing.

L’avis de l’expert

« La notoriété, c’est d’abord créer une zone de confiance »

Pour développer sa notoriété, une entreprise doit d’abord définir clairement son positionnement sur son marché. Le client doit être rassuré sur le sérieux de l’offre, la pertinence du positionnement de l’entreprise et sur son expertise. Pour cela, toutes les actions entreprises pour développer la notoriété, doivent concourir à lever le doute sur la fiabilité et la crédibilité. Pour créer cette zone de confiance essentielle, il faut se donner du temps. Les campagnes de notoriété doivent exploiter tous les canaux à disposition pour, progressivement, démontrer que l’entreprise est un acteur de référence sur son secteur d’activité. Une notoriété entretenue met à l’abri des baisses ponctuelles de performances. Avec une stratégie appropriée, inutile d’être leader pour exister !

Stéphane Fauchet, Directeur du Développement – Business Unit Décideurs, NetMedia Group